Retour

Un café communautaire d'Alma fait tomber les barrières culturelles

Rima Seif, une musulmane d'origine libanaise se sent enfin québécoise à part entière. Elle habite à Alma depuis un an et demi où le café communautaire l'Accès vient de lui ouvrir les portes de l'emploi.

Un texte de Catherine Paradis

« C'était le plus joli jour de ma vie ici au Québec », affirme la dame qui attendait ce moment depuis longtemps. Elle travaille maintenant comme comptable au café. Une comptable qui porte le voile.

Heureusement pour elle, après deux mois et demi, l'ignorance a laissé place à la curiosité. Les gens l'interrogent quotidiennement sur le port du hijab. La directrice du café admet que sa décision d'embaucher Rima Seif a suscité de nombreuses réactions.

« Évidemment, chaque fois que j'entends des choses, moi j'interviens. J'explique les choses, on parle des immigrants, on parle des réfugiés, on ne mélange pas toutes les cartes, on n'est pas plus pauvre parce qu'on accueille des gens. Tranquillement pas vite on dirait que je n'entends plus rien, au contraire », mentionne Manon Girard.

Rima Seif a l'impression de contribuer à faire tomber les barrières culturelles une personne à la fois.

Plus d'articles