Retour

Un cours de mécanique 101 destiné aux femmes à Saguenay

Apprendre aux femmes les bases de la mécanique automobile afin qu'elles reprennent confiance en leurs capacités en cas de panne, voilà le défi d'Annie Barrette. Dimanche, une dizaine de personnes ont participé à son atelier du Club mécanique des femmes à Saguenay.

C'est à force de jouer sous son capot qu'Annie Barrette, électromécanicienne de formation, a appris à faire de la mécanique.

Elle s'est ensuite lancée en affaires avec une mécanicienne avant de décider d’offrir des formations aux femmes.

Annie Barrette apprend aux femmes ce qu’elles doivent avoir dans leur voiture et où trouver les informations nécessaires pour régler les petits pépins mécaniques.

Jusqu'à maintenant, plus de 80 femmes ont participé à leurs cours.

Annie Barrette a eu l'idée de cette formation après s’être fait interpeller par des hommes alors qu’elle mettait de l’huile à sa voiture dans un stationnement.

« De me faire arrêter par des hommes avec un grand jugement et de me faire dire : "Hey, tu n'as pas un chum dans ta vie toi pour te faire ça?" »

Les participantes se sentent mieux outillées pour faire face aux imprévus.

« Moi, je vais planter des arbres en Abitibi. J'ai dix heures de route à faire. S'il m'arrive quelque chose sur la route, un bruit, [c’est important] que je comprenne d'où ça vient. Être capable de se débrouiller », affirme l'une des participantes, Aline Gilbert-Thévard.

De son côté, Marie-Andrée Fortin est heureuse de pouvoir faire elle-même certaines choses.

Pour Annie Barrette, la mécanique n'est pas seulement une question d'huile à moteur.

« C'est vraiment de donner du pouvoir aux femmes, parce que je pense que c'est accessible à toutes aujourd'hui et c'est quelque chose dont on nous a exclues de pendant des années. »

Le Club mécanique des femmes prend la route cet été. Il sera entre autres à Laval, Québec, Montréal, Sherbrooke et Rimouski.

D’après le reportage de Claude Bouchard

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine