Retour

Un deuxième incendie criminel dans l’arrondissement de Jonquière

L'enquête entreprise par la Sécurité publique de Saguenay sur l'incendie criminel de la rue des Marquis, dans la nuit de samedi à dimanche, révèle qu'un deuxième feu a été allumé sur la même rue.

Dans les deux cas, les flammes ont pris naissance dans des bacs de récupération. Un incendie s'est éteint de lui-même et n'a été découvert que plus tard, dimanche.

Les pompiers de Saguenay s'étaient toutefois rendus vers 1 h 40 sur la rue des Marquis, où le feu dans le bac de récupération situé à côté du garage d'une maison a brûlé le revêtement à certains endroits. « Malheureusement on n'a rien vu, affirme Stéphanie Vachon. Mon conjoint a entendu les chiens japper. »

Le feu avait été éteint par les résidents avant l'arrivée des pompiers.

Quatre incendies en six jours

La semaine dernière, deux autres incendies ont été allumés dans le même secteur. Le plus important s'est produit sur la rue Saint-Hubert. Le feu a été allumé dans des circulaires qui se trouvaient dans la cage d'escalier d'un édifice. Des locataires étaient bloqués au deuxième étage. 

Les pompiers sont également intervenus dans un cabanon situé près de l'ancien entrepôt de la quincaillerie Potvin & Bouchard sur la rue Saint-Jean.

Les quatre feux dans le même secteur inquiètent les résidents du quartier. « C'est vraiment stressant, car moi j'ai un bébé de six mois, ajoute Stéphanie Vachon. Je me dis est-ce qu'il peut mettre le feu à la maison? »

Mais l'analyse des deux nouveaux incendies aurait permis aux policiers de faire avancer l'enquête. « Maintenant on va faire l'étude de ces données-là pour voir si on est capable d'identifier quelqu'un ou des personnes qui commettent ces incendies-là », indique le porte-parole de Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine