L'élan de générosité se poursuit pour venir en aide à Malek Tremblay, un enfant d'Alma qui vit avec un retard de développement global, une hypotonie sévère et la maladie cœliaque. La Caserne de jouets de Saguenay a offert un don de 3 000 $ à sa famille samedi.

L’histoire du garçon de 4 ans a touché le président de l’organisme. Mario Gagnon a donc décidé de contribuer à l’achat d’un caisson hyperbare au coût de 23 000 $.

« Notre mission première, c’est de venir en aide aux enfants. On a eu une belle année de dons en jouets et en argent et on veut en faire profiter. Ces sous-là, c’est pas fait pour rester dans un compte de banque », a indiqué Mario Gagnon, le président de la Caserne de jouets de Saguenay.

Avec le chèque remis ce week-end, les sommes amassées s’élèvent maintenant à 11 000 $, soit près de la moitié du montant requis pour acheter l’équipement. La campagne de financement se poursuit.

« C’est très, très touchant », admet la mère de Malek, Valérie Lavoie. « La communauté est vraiment généreuse et a vraiment embarqué pour notre garçon. »

Le petit Malek a d’ailleurs commencé les traitements d’oxygénothérapie depuis une semaine grâce aux dons récoltés.

Ses parents louent la chambre hyperbare en attendant de finaliser le paiement.

« Ça va très bien », assure son père, Simon Tremblay. « Il aime être dans la chambre hyperbare et on commence à percevoir un petit peu de changement. Donc c’est encourageant. »

En plus de recevoir ce précieux chèque, la famille a eu droit à une visite guidée de la caserne de jouets et de la caserne des pompiers de Chicoutimi.

Plus d'articles