Retour

Un essaim d'abeilles pique la curiosité à Shipshaw

En moins de cinq minutes, des milliers d'abeilles se sont installées sur une branche d'arbre d'un camping à Shisphaw. Cet essaim, qui a attiré l'attention des résidents, a été déplacé près d'une bleuetière à Saint-Ambroise.

Les résidents du Domaine de la péninsule ont eu la chance d’observer l'essaim de très près lundi. Les quelque 10 000 abeilles ont survolé le terrain de camping pendant quelques minutes avant de se poser dans un arbre.

« [Le nuage] s'est déplacé ici, dans les airs, puis il s'est formé un cône. Je suis allée en dessous du cône et le son, c'était tellement beau! », raconte Annie Côté.

Sachant les abeilles en déclin partout dans le monde, Annie Côté a rapidement mis en branle une opération de sauvetage avec la complicité de son patron, Guy Pilote, apiculteur à ses heures.

Selon ce dernier, le phénomène observé à Shipshaw n'est pas rare. Déjà, il dit avoir récupéré 14 essaims du genre cette année.

« Quand les abeilles, des fois, manquent un peu de place, la reine va partir avec la moitié de l'essaim pour aller s'installer ailleurs. Parmi celles qui vont rester, il y a normalement des cellules royales. Là, il y a une nouvelle ou plusieurs nouvelles reines qui vont naître et qui vont repartir une colonie. Dans les abeilles qui sont parties, il y a des éclaireuses qui vont chercher le meilleur endroit possible, probablement dans un mur, une remise », explique-t-il.

Guy Pilote a enfilé sa combinaison pour récupérer les insectes. Il a coupé la branche sur laquelle les abeilles se trouvaient avant de les déposer dans une ruche. Celle-ci sera ensuite transportée sur ses terres à Saint-Ambroise.

Ces abeilles polliniseront désormais sa bleuetière.

D'après le reportage de Mireille Chayer

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un homme danse sur le toit de sa voiture





Rabais de la semaine