Théâtre, art lyrique, musique, humour : plusieurs rendez-vous attendent les spectateurs au Jardin des vestiges de la Pulperie de Chicoutimi lors de la période estivale.

Un texte de Julie Larouche

Dès le 3 juillet, le Théâtre 100 Masques débarquera dans le Bâtiment 1912 pour la présentation de la pièce Appelez-moi Stéphane, un classique de Claude Meunier et Louis Saïa. La production mettant en vedette Éric Chalifour, Josée Gagnon, Maude Cournoyer, Patrick Simard, Mélanie Potvin et Bruno Paradis sera à l'affiche les mardis et mercredis jusqu'au 14 août.

« Nous faisons du théâtre d'été depuis 20 ans, nous avons donc plongé dans plein de répertoires différents. Cette année, je me suis dit que ce serait le temps de me tourner vers le répertoire québécois. J'ai relu la pièce Appelez-moi Stéphane, et ce fut un coup de foudre! C'est un grand classique du théâtre comique québécois, un grand classique de Meunier », souligne le metteur en scène Dario Larouche.

La Société d'art lyrique présentera deux concerts cet été dans le cadre de la série Destinations lyriques. Le premier rendez-vous aura lieu le 19 juillet, un voyage au coeur du 18e siècle, en compagnie de l'Ensemble Sonate 1704 et la soprano Jacinthe Thibault. « Pour le deuxième concert, nous présenterons Destination Puccini. C'est un grand compositeur d'opéra, qui était une star de son époque. Trois solistes, Caroline Bleau, Éric Thériault et Alexandre Sylvestre présenteront les plus grandes oeuvres de son répertoire, accompagnés par le pianiste Dominic Boulianne », indique la directrice générale de la Société d'art lyrique, Aude Gauthier-Martel.

Trois spectacles d'humour sont à l'affiche, en compagnie de Ben & Jarrod, Olivier Martineau et Jean-Claude Gélinas. Finalement, la musique et les artistes de la région seront à l'honneur les lundis et jeudis soir.

Plus d'articles