Retour

Un homme de Saguenay ouvre sa porte à une famille de réfugiés syriens

Touché par le drame des réfugiés qui quittent massivement la Syrie, un homme de Saguenay, Carlos Olivas, a décidé de prêter un logis à une famille qui viendra s'installer dans la région.

C'est en voyant les images du petit Aylan Kurdi, qui s'est noyé en septembre dernier alors qu'il fuyait la Syrie avec sa famille, que M.Olivas a eu envie de faire un geste pour venir en aide aux réfugiés.

L'ex-pilote de CF-18 des Forces canadiennes a participé à plusieurs missions de l'armée en Afghanistan, au Guatemala et en Haïti. Il trouve injuste que des enfants fassent les frais de conflits, de guerres ou de catastrophes naturelles.

Un enfant haïtien l'a particulièrement marqué. « Il ne voulait pas quitter le petit peu qu'il restait de leurs maisons pour s'en venir, pour prendre l'avion, pour s'en venir ici au Canada, raconte Carlos Olivas. J'ai réussi à le convaincre de venir dans mes bras. Il ne m'a pas lâché jusqu'à ce que je le mette dans l'avion. Les enfants, c'est précieux. »

Deux familles attendues au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Carlos Olivas s'implique au sein du comité de parrainage de la paroisse Saint-Dominique, dans l'arrondissement de Jonquière.

Deux familles ont été choisies pour s'installer dans la région : un couple de 32 ans et son petit garçon, ainsi qu'une mère monoparentale et ses trois enfants, dont le père a été tué par l'État islamique.

Le comité de parrainage doit recueillir 21 000 $ pour chaque famille accueillie.

Carlos Olivas va fournir un appartement pendant un an, gratuitement. « Au lieu de le louer ou de le vendre, on va le mettre à la disposition d'une famille. » Il invite d'autres propriétaires à faire comme lui.

Le responsable du comité de parrainage de la paroisse Saint-Dominique, le prêtre Louis-Marie Beaumont, aimerait accueillir quatre familles au total.

« S'il y a plusieurs familles qui viennent, dit-il, elles-mêmes peuvent tisser des liens entre elles et peuvent s'accompagner aussi. »

Un souper-bénéfice se tiendra le 20 février au Patro de Jonquière.

Plus d'articles

Commentaires