Retour

Un homme fait cinq enfants à la fille de sa conjointe : les avocats suggèrent une peine de six ans

La direction des poursuites criminelles et pénales et la défense s'entendent pour suggérer une peine de six ans de pénitencier pour un sexagénaire de Saguenay qui a fait cinq enfants à la fille de sa conjointe.

L'homme a reconnu sa culpabilité aux accusations d'agressions sexuelles sur une mineure, et de voies de fait sur deux de ses enfants et sur leur mère. Il était présent avec sa conjointe au palais de justice de Chicoutimi.

La victime, qui avait 17 ans la première fois qu'elle est tombée enceinte de son beau-père, a pleuré à plusieurs reprises en voyant sa mère toujours aux côtés de son agresseur. Les agressions se sont produites sur une période de 20 ans, de 1993 à 2013.

La mère n'est pas accusée, mais les policiers ont ouvert une enquête. Quant aux cinq enfants, ils ont été retirés du milieu familial au fur et à mesure pour des questions de violence.

La Couronne estime qu'une peine de six ans est raisonnable parce que l'homme n'a aucun antécédent judiciaire et qu'il a reconnu sa culpabilité, évitant ainsi à sa victime de témoigner.

L'avocat de la défense explique pour sa part qu'après ses 18 ans, la victime est restée sous le joug de son agresseur et faisait même croire qu'il était son amoureux. La relation s'est transformée, en quelque sorte, en une union maritale. Il estime aussi que son client n'a pas compris toute la gravité de ses gestes.

« Même si la conjointe de mon client, qui est la grand-mère des enfants, était dans la résidence, c'est avec elle qu'il vivait comme couple et c'est avec elle qu'il a eu quatre autres enfants », ajoute Me Fradette.

Le juge fera connaître sa décision le 22 décembre, le temps d'analyser la jurisprudence et les arguments des deux avocats.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque