Retour

Un manifeste pour faire rayonner les bières locales

Les microbrasseurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean s'unissent et publient un manifeste pour la bière locale.

L’objectifs est de défendre les intérêts des microbrasseries face aux grands brasseurs industriels.

Les microbrasseurs souhaitent notamment être davantage présents dans les festivals et événements.

« En 2018, c’est grand temps qu’on arrête de dire qu’il y a une exclusivité Molson, il y a une exclusivité Labatt. En 2018, ça prend de la diversité et la diversité passe par des produits locaux aussi. On est tellement bons, on a tellement de bons produits et des bonnes microbrasseries qui sont colorées », explique Daniel Giguère, propriétaire et fondateur de La Voie Maltée

La région compte 15 entreprises qui emploient une centaine de personnes. Plus de trois millions de litres de bière sont produits annuellement.

« On a les ressources et les moyens pour être capables d’être à la même table que les grands. Pour le même prix, un organisateur d’un grand festival devrait dire : "Écoutez, c’est beau, moi, je vais encourager les produits locaux parce que il y a une richesse qui va se créer dans la région" », ajoute Daniel Giguère.

Le producteur Robert Hakim, qui organise plusieurs spectacles et festivals, s’est montré ouvert à la demande des microbrasseries de la région.

« Les brasseurs ont beaucoup de budget, ils sont habitués de travailler avec des événements, ça amène de la commandite, c’est sûr. Cependant, les demandes des microbrasseries régionales sont importantes et, nous, on les a entendues cette année même si on a des ententes avec un brasseur. On s’est entendu avec lui pour que dans la zone des grands spectacles, on puisse avoir au moins 25 % des ventes des microbrasseries régionales », souligne Robert Hakim.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine