Retour

Un nouveau médicament prometteur pour traiter l’hypercholestérolémie familiale

En septembre dernier, Santé Canada approuvait la vente du Repatha, un médicament capable selon son fabricant, la société pharmaceutique Amgen, de réduire le mauvais cholestérol de 70 %, ce qui en ferait une alternative efficace aux statines et surtout, une arme contre l'hypercholestérolémie familiale, qui affecte 5000 personnes dans la région, soit un habitant sur 80, la proportion la plus forte au Canada.

La docteure Julie Saint-Pierre, médecin spécialisée en maladie du cholestérol au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CIUSSS), a déjà prescrit le médicament à une vingtaine de patients, avec des résultats encourageants.

« L'efficacité est indiscutable, que ce soit ici ou ailleurs dans le monde », assure la docteure Saint-Pierre. Elle part d'ailleurs cette semaine pour la Nouvelle-Orléans, où elle pourra comparer avec d'autres collègues les résultats obtenus avec cet anti-PCSK9.

Mais ce médicament coûte cher : près de 7000 $ par an, soit plus de 20 fois le prix des statines, comme le Lipitor et ses versions génériques. Et il n'est pas toujours remboursé par la Régie de l'assurance-maladie du Québec.

Plus d'articles

Commentaires