Retour

Un nouveau syndicat élu pour représenter les employés des Serres Toundra

Après des mois de discorde, les relations de travail sont désormais plus harmonieuses aux Serres Toundra de Saint-Félicien. Une centaine de travailleurs ont élu les membres de leur nouveau syndicat mardi soir à l'Hôtel du Jardin. Daniel Pilote est désormais le président du syndicat des employés des Serres Toundra.

Avec maintenant quatre membres élus dans leur organisation syndicale, les travailleurs sont prêts à entamer des négociations avec leur employeur afin d'adopter d'une nouvelle convention collective.

Mais, avant de négocier, le nouveau syndicat compte rencontrer dès mercredi matin la direction des Serres Toundra. C'est d'ailleurs une demande des employés.

« On va aller rencontrer les dirigeants. C'est à leur demande, et le pourquoi, j'ai été très surpris, les gens sont extrêmement fiers de leur entreprise. Ils sont fiers de travailler aux Serres Toundra. Ce qu'ils veulent, c'est travailler de concert avec la direction pour faire la meilleure négociation possible et avoir un climat de travail sain », a mentionné le représentant syndical d'Unifor, Daniel Leblond, en fin de soirée mardi.

Dans deux semaines, le syndicat rencontrera ses membres afin de prendre en note les demandes de ses travailleurs et élaborer un calendrier de négociations. Un exécutif complet sera aussi éventuellement choisi par les membres.

Par ailleurs, ce n'est qu'une question de temps avant que le Tribunal administratif du travail reconnaisse Unifor comme étant le syndicat en place pour représenter les travailleurs des Serres Toundra.

Retour au travail d'employés congédiés

Certains travailleurs, qui jugeaient avoir été congédiés illégalement, pourront bientôt réintégrer l'équipe. Selon eux, la direction les avait remerciés de leurs services parce qu'ils tentaient de mettre en place un nouveau syndicat.

Le président des Serres Toundra, Éric Dubé, a affirmé que cela n'avait rien à voir.

« Ce sont des bons travailleurs qu'on avait. Il y en a qui ont fait des petites choses, mais le passé, c'est le passé et on regarde vers le futur », a précisé Éric Dubé.

La direction a mentionné que deux d'entre eux pourront reprendre leurs fonctions dès mercredi. Deux autres personnes pourraient aussi bientôt leur emboîter le pas.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine