Retour

Un nouveau système de répartition qui sème l'inquiétude

Un nouveau système de répartition soulève l'ire d'ambulanciers du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis trois mois, un programme installé dans les véhicules et censé simplifier leurs interventions leur fait craindre pour leur sécurité et celle des usagers.

Ce système qui utilise le réseau cellulaire connaît des ratées, notamment par rapport à la localisation GPS, et son interface est jugée peu conviviale et difficile à lire. 

Le Centre de communication santé des Capitales admet que le nouveau logiciel présente certains problèmes. Dès la semaine prochaine, une nouvelle version sera implantée dans les ambulances, permettant ainsi de mieux voir l'interface et d'éviter la perte de données. 

« L'idée, en fait, c'est que la répartition assistée par ordinateur ne se déconnecte pas quand il y a une perte de [réseau] cellulaire. Donc là, l'ambulancier ne va pas forcément s'en rendre compte comme c'était le cas avant, mais au moins, il ne va pas perdre son fond de carte, donc toute la cartographie, la carte d'appel, etc. Donc il va être en mesure quand même de voir toujours l'adresse, la priorité, la nature de l'appel, etc. », explique Jérôme Guyard, coordonnateur des services techniques, de l'approvisionnement et de l'informatique au Centre de communication santé des Capitales.

Le Centre de communication santé, qui couvre plusieurs autres régions du Québec, promet de déployer sa mise à jour en priorité au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

D'après un reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles