La Chambre des notaires du Québec lance un nouvel outil qui permet aux citoyens de savoir s'ils sont suffisamment protégés face à différentes situations de la vie comme un divorce ou une succession.

Présenté sous forme de sondage, le Protect-O-Maître vise particulièrement les jeunes de 20 à 35 ans. Selon une étude menée par l'organisme, plus de 50 % de la génération Y se dit peu protégée du point de vue juridique. Les jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sentent quant à eux mieux protégés que ceux du reste du Québec.

Le président de la Chambre des notaires du Québec, Gérard Guay, était de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean mardi. Il affirme que de nombreux mythes persistent dans la croyance populaire.

M. Guay mentionne que cette façon de faire peut permettre d'éviter d'importants problèmes et de mauvaises surprises lorsqu'un malheur survient.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine