Le Centre d'interprétation des battures et de réhabilitation des oiseaux de Saint-Fulgence (CIBRO) accueille depuis jeudi un pensionnaire bien particulier : un petit pingouin.

L'oiseau marin, qu'on peut apercevoir tout le long du Saint-Laurent, leur a été confié par des pêcheurs qui l'ont recueilli près du quai des Escoumins, sur la Côte-Nord.

Selon les porte-parole du CIBRO, le pingouin est faible et a besoin de prendre des forces. Il doit d'ailleurs être examiné lundi par un vétérinaire. Mais l'organisme, qui n'est pas équipé pour traiter des oiseaux marins, songe à le confier à une autre organisation afin qu'il reçoive les soins appropriés.





En attendant, un appel est lancé aux personnes qui auraient dans leur congélateur des éperlans, nourriture de prédilection de cette espèce de pingouin capable de voler.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine