Retour

Un projet de 6 M$ pour valoriser les résidus de bauxite

Rio Tinto s'associe à l'entreprise américaine Global Mineral Recovery (GMR) pour tester une méthode permettant de valoriser les résidus de bauxite.

La technologie de GMR vise à extraire des minéraux de ces résidus, surtout du fer, provenant de l’usine d’alumine Vaudreuil située au Complexe Jonquière. Une unité de démonstration y sera aménagée.

GMR investit 4,5 millions de dollars dans ce projet et Rio Tinto y injecte 1,5 million, pour un total de 6 millions de dollars.

Ce procédé permettra de valoriser environ 30 % des résidus de bauxite de l’usine Vaudreuil.Si l’expérience est concluante, GMR pourrait construire une usine consacrée à cette technologie à Saguenay.

D'après les informations de Louis Martineau

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine