Retour

Un projet de loi sur la discrimination génétique suscite l’intérêt au Saguenay-Lac-Saint-Jean

La Chambre des communes analysera cet automne un projet de loi visant à interdire aux compagnies d'assurance et aux employeurs d'exiger les résultats de tests génétiques, comme ceux offerts au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour le dépistage de maladies comme l'acidose lactique ou la tyrosinémie.

Le projet de loi S-201 vise à éviter la discrimination génétique pour des gens qui, par exemple, aurait appris qu'ils sont porteurs d'un gène ou qu'ils sont susceptibles de développer une maladie génétique à la suite d'un test.

La question de la discrimination, encore d'actualité

L'un de ceux qui ont milité pour le développement du dépistage génétique dans la région, Pierre Lavoie, croit qu'un tel projet de loi est nécessaire pour éviter que les gens ne soient pas obligés de divulguer des résultats s'ils ne sont pas malades.

La directrice générale de la Corporation de recherche et d'action sur les maladies héréditaires (CORAMH), Sophie Girard, rappelle pour sa part que la question de la discrimination revient régulièrement chez les gens qui passent les tests de dépistage.

« Je dirais peut-être une sur dix maintenant. C'est beaucoup moins fréquent, mais ils nous posent la question : "Est-ce que ça peut me nuire au niveau de l'assurance?" », mentionne-t-elle. 

Le professeur de génétique humaine à l'Université McGill, Yann Joly, estime lui aussi que le débat est nécessaire, ne serait-ce que pour éviter des abus.

« C'est sûr qu'on ne veut pas forcément que des groupes qui ont déjà à faire face à des circonstances difficiles, comme justement le fait d'avoir une maladie comme ça à caractère familial, qu'ils soient encore plus démunis d'un point de vue économique », soutient-il. 

Il rappelle que le projet de loi ne règlera pas seul le problème puisque les questions d'assurance sont de responsabilité provinciale.

D'après les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine