Retour

Un réseau de cueilleurs illégaux d’ifs du Canada sévit au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le ministère des Ressources naturelles a découvert un réseau illégal de cueillette et de revente d'ifs du Canada, un arbuste recherché pour ses vertus thérapeutiques.

Environ 250 000 kilos d'ifs du Canada ont été récoltés illégalement dans les forêts publiques du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour les revendre à des acheteurs privés.

Au Québec, il est interdit de récolter l'arbuste sans permis. Selon la porte-parole du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Catherine Thibeault, il y aurait 350 cueilleurs illégaux au sein de ce réseau.

Le ministère souligne qu'une récolte mal effectuée d'ifs du Canada risque de compromettre la ressource.

Poursuites pénales

Le ministère des Ressources naturelles prépare une dizaine de dossiers de poursuites pénales contre les cueilleurs illégaux d'ifs du Canada sur les terres publiques.

En plus de compromettre la capacité de renouvellement de la ressource, le ministère déplore que leurs activités concurrencent le démarrage d'une activité économique provenant de la forêt.

Projet avorté à la Coopérative forestière Ferland-Boilleau

En 2014, la Coopérative forestière Ferland-Boilleau avait obtenu un contrat pour récolter l'arbuste recherché par les compagnies pharmaceutiques, mais l'a perdu parce qu'elle était incapable de répondre à la demande.

La Coopérative souhaitait transformer l'if à des fins commerciales en produisant de la poudre pour la compagnie pharmaceutique indienne Intas, qui fabrique un médicament contre certains types de cancer.

La coopérative n'étant pas en mesure de fournir les quantités demandées par son client, celui-ci s'est approvisionné auprès d'autres sources.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine