Retour

Un spectacle émouvant pour se souvenir de Saint-Jean-Vianney

Une centaine de personnes se sont rassemblées au Centre multifonction du secteur Shipshaw, mercredi soir, pour souligner le 45e anniversaire de la tragédie de Saint-Jean-Vianney.

Un texte de Vicky Boutin

Une quarantaine de maisons du village ont sombré dans un gigantesque glissement de terrain le 4 mai 1971, provoquant la mort de 31 personnes. C'est pour perpétuer la mémoire collective que ce rassemblement a été organisé. Pour plusieurs, c'était une soirée riche en émotions.

Jocelyn Boucher et Bruno Simard, deux amis d'enfance anciennement résidents du petit village, ont offert au public une quinzaine de chansons qu'ils ont composées en l'honneur de Saint-Jean-Vianney.

L'événement a également permis de présenter le projet de parc régional élaboré par la Corporation pour la sauvegarde et la valorisation de Saint-Jean-Vianney.

La présidente Rolande Lavoie a rappellé que ce projet avait été approuvé par la Ville de Saguenay. Le comité travaillera avec l'organisme Eureko pour sa concrétisation. Les détails seront dévoilés à l'automne.

Témoignage émouvant

Les vestiges du site de Saint-Jean-Vianney sont comme une cicatrice pour de nombreux citoyens qui ont vécu la tragédie de près. Le journaliste Jean-François Coulombe s'est rendu sur les lieux du drame avec Alain Blackburn, qui avait 21 ans lors de la catastrophe. Voici le témoignage émouvant de ce témoin de la première heure.

Plus d'articles

Commentaires