Retour

Un toxicologue témoigne au procès d’Yves Martin

La Couronne a fait entendre le témoignage d'un expert, Bernard Mathieu. Il s’agit du toxicologue qui a analysé l'échantillon sanguin de l'accusé.

Les tests révèlent qu’Yves Martin avait un taux de 179 mg d’alcool par 100 ml de sang, le soir de l'accident soit plus de deux fois la limite permise.

L'expert a également expliqué que certaines personnes peuvent développer une tolérance aux effets de l'alcool.

Selon Bernard Mathieu, les fonctions motrices d’un individu peuvent être moins visibles, alors que ses fonctions intellectuelles seront tout de même affectées.

Contre-interrogatoire de la défense

Dans son contre-interrogatoire, l’avocat de la défense, Jean-Marc Fradette, a questionné le toxicologue sur le rapport entre le taux d’alcool dans le sang et les symptômes de chaque individu. Il lui a demandé de faire des calculs hypothétiques sur la détermination de tel taux d’alcool dans le sang avec telle consommation d’alcool.

L’avocat d’Yves Martin voulait ainsi semer le doute sur certaines conclusions amenées par l’expert en toxicologie.

Par la suite, c’est le procureur de la Couronne qui a fait entendre une bande audio de 17 minutes enregistrée dans l’ambulance le soir de l’accident le 1er août 2015.On y entendait l’accusé, Yves Martin, un policier qui l’accompagnait et un ambulancier.

Pour la Couronne, cet extrait audio visait à valider des informations des policiers entendues plus tôt dans le procès ou des informations données par l’accusé lors de son interrogatoire.

Plus d'articles