Retour

Une amende de 681$ au Festival international des rythmes du monde

Le directeur du Festival international des rythmes du monde, Robert Hakim, entend contester l'amende de 681 dollars que lui ont donnée des inspecteurs du ministère de la Santé pour avoir surpris des clients à fumer sur la terrasse VIP du Festival.

Robert Hakim affirme qu'il ne savait pas qu'un festival pouvait écoper d'une amende pour un client qui fume sur la rue ou sur une terrasse. Il s'en prend au fait que les inspecteurs qui ont visité le site du festival, vendredi dernier, ne lui ont pas expliqué les règles à l'avance, comme le font notamment le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) et la Régie des alcools, des courses et des jeux.

M. Hakim craint que cette amende ne fasse jurisprudence au sein des festivals.

L'interdiction de fumer sur les terrasses des bars et des restaurants est entrée en vigueur le 26 mai dernier. Les nouvelles dispositions de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme obligent les détenteurs de permis à mettre des affiches et à faire respecter l'interdiction de fumer.

Le ministère de la Santé, responsable de l'application de cette loi, affirme que d'autres festivals ont été visités par ses inspecteurs, mais n'a pas voulu dire si des amendes ont été données.

Vingt-six inspecteurs ministériels veillent au respect de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme sur l'ensemble du territoire québécois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine