Retour

Une autre enquête criminelle sur un policier de Saguenay

Encore un dur coup pour l'image de la Sécurité publique de Saguenay : un policier fait l'objet d'une enquête sur une possible agression sexuelle. Les événements seraient survenus en dehors de ses heures de travail en septembre, peu avant qu'il ne prenne sa retraite.

La direction de la police de Saguenay ne veut pas accorder d'entrevue ni divulguer l'identité du policier. Elle confirme toutefois par communiqué qu'elle est au courant de la situation.

La direction du Service de la sécurité publique de la Ville de Saguenay a été informée, le 7 septembre dernier, d'une allégation relative à la commission d'une infraction criminelle commise par l'un de nos policiers.

Extrait du communiqué de la Sécurité publique de Saguenay

Le communiqué précise que le dossier sera éventuellement transmis aux procureurs de la couronne s'il y a lieu de porter des accusations.

D’autres cas sous les projecteurs

Rappelons qu'un deuxième membre du corps de police fait l'objet d'une enquête pour déterminer pourquoi les accusations de trafic de drogues et de possession d'arme sont tombées après l'arrestation irrégulière du suspect Michaël Dallaire, bien connu des policiers.

Un troisième policier de Saguenay, Philippe Lajoie, subit actuellement un procès pour voies de fait alors que le policier Dany Harvey est toujours suspendu après avoir été acquitté d'accusations similaires. Quant au policier André Simard, il a été reconnu coupable en 2014 d'agression sexuelle et de trafic de stupéfiants.

La police de Saguenay effectue aussi une vérification interne sur le comportement de ses policiers dans la nuit du meurtre d'Israël Nepton-Gauthier, le 20 novembre dernier. Tous ces événements s'ajoutent au sondage rendu public plus tôt cet automne, qui démontrait une crise de confiance entre les policiers de Saguenay et leur état-major.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine