Retour

Une autre guerre des déchets en vue au Saguenay-Lac-Saint-Jean?

La municipalité de Saint-Bruno menace de déposer une injonction le 1er décembre pour bloquer l'arrivée des déchets de Saguenay au site d'Hébertville-Station.

Le volume de déchets enfouis passera alors de 70 à 200 000 tonnes. De plus, 60 camions supplémentaires par jour passeront à Saint-Bruno, sans compter les problèmes d'odeurs déjà dénoncés par des résidents.

Le maire Réjean Bouchard explique en arriver à cette décision en raison des nombreux inconvénients subis par sa municipalité située à moins de quatre kilomètres du site d’enfouissement et devant le peu d'écoute de la Régie des matières résiduelles (RMR) du Lac-Saint-Jean face à ses demandes de compensations.

Un avocat de Québec spécialisé en droit de l’environnement et en droit municipal est déjà en train de rédiger l’injonction.

La version de la Régie

Pour sa part, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean préfère ne pas commenter cette menace d’injonction.

La porte-parole Stéphanie Fortin réfute toutefois les accusations du maire qui affirme que la RMR ne le tient pas informé de la situation.

« On tente toujours de répondre aux préoccupations autant des citoyens que celles des municipalités. D’ailleurs, Saint-Bruno avait déjà questionné certaines choses. On tente de leur donner l’information », indique-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine