Retour

Une campagne pour dénoncer les parents excessifs dans les estrades au hockey 

La jeune hockeyeuse originaire de Saint-Félicien, Stéphanie Lalancette, contribue au lancement d'une initiative pour empêcher les débordements chez les parents et les partisans.

Un texte de Nicolas Saint-Pierre

Dans le cadre d'un projet scolaire, la finissante au Cégep de Limoilou et des coéquipières de l'équipe des Titans ont lancé « Parents fous, parlons-en ». Il s'agit d'un défi sur les médias sociaux où l'on invite les jeunes sportifs à faire des témoignages vidéo s'adressant directement aux parents et aux entraîneurs qui leur mettent trop de pression.

En entrevue à Café Boulot Dodo, la joueuse de 19 ans a expliqué que son équipe avait lancé une vidéo cette semaine pour que l'initiative se propage dans les médias sociaux.

Stéphanie Lalancette et son équipe ont remporté le championnat collégial de hockey féminin. Elle va poursuivre sa carrière avec les Stingers de l'Université Concordia. Elle fait aussi partie du processus de sélection de l'équipe nationale de hockey féminin.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine