Retour

Une danseuse de Larouche dans le Casse-Noisette des Grands Ballets canadiens

La jeune ballerine Meggie Cloutier-Hamel réalise un rêve en figurant dans la distribution de Casse-Noissette des Grands Ballets canadiens de Montréal.

« C'est un rêve depuis que je suis toute petite. Juste de me dire que je fais partie de cette production, c'est une grande fierté. Je fais partie des Grands Ballets canadiens, c'est vraiment un bel accomplissement », raconte la danseuse de 13 ans.

En compagnie de ses parents, Chantale Hamel et Rémi Cloutier, elle est déménagée de Larouche à Montréal en 2015 pour poursuivre ses études à l'École supérieure de ballet du Québec.

Elle a dû se soumettre à un processus d'auditions pour décrocher un rôle dans le célèbre ballet.

« Nous avions jusqu'à deux répétitions par semaine pendant trois ou quatre mois. C'est beaucoup de travail, mais c'est surtout une expérience vraiment très enrichissante, avec des artistes formidables », mentionne-t-elle.

Elle interprète un ange, au début du deuxième acte. C’est un rôle qu'elle avait campé il y a quelques années avec le Prisme culturel à la salle Michel-Côté.

« Quand le rideau s'est levé le soir de la première, je réalisais que c'était la première fois que je me retrouvais sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier, devant le public. J'étais tellement heureuse que le stress est parti, et j'ai dansé. C'était vraiment un beau moment », confie Meggie Cloutier-Hamel.

Un avenir tracé en danse

Sa passion pour le ballet ne fait aucun doute. L'adolescente a un plan de carrière bien précis: « Plus tard, c'est certain que je veux être danseuse professionnelle. J'aimerais aussi être chorégraphe et metteur en scène. Et pourquoi ne pas créer mes propres comédies musicales, parce que j'aime aussi jouer et chanter », conclut la talentueuse et ambitieuse adolescente.

Le Casse-Noisette des Grands Ballets canadiens de Montréal a lieu jusqu'au 30 décembre 2016 à la Place des Arts.

Depuis plus de 50 ans, cette production est une véritable tradition de Noël qui, chaque fois, a de quoi faire briller les yeux des petits et des grands.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine