Il n'est pas exceptionnel de voir des filles au sein des équipes masculines de hockey mineur depuis quelques années. On retrouve beaucoup moins souvent des filles ou des femmes comme entraîneuses-chefs d'une équipe de garçons.

Stéphanie Desjardins, de Chibougamau, est l'une des rares femmes à entraîner des joueurs. La femme de 28 ans a le hockey dans la peau. Après plusieurs années de compétition qui l'ont menée jusqu'au niveau collégial, elle a décidé de faire le saut derrière le banc en 2011. Elle dirige les Ambassadeurs de Chibougamau.

Malgré le titre d'entraîneuse-chef, Stéphanie Desjardins considère que ce rôle est assumé à parts égales avec les autres aides-entraîneurs de l'équipe. Au fil des ans, une belle relation s'est tissée entre elle et ses joueurs.

« Ils nous connaissent depuis qu'ils sont jeunes, souligne Stéphanie Desjardins. Ils nous ont vus à l'aréna, ils nous connaissent. C'est un petit milieu, Chibougamau. Donc quand on est arrivés pour coacher, eux autres, dans leur tête, c'était des coachs comme les autres. »

« Stéphanie, c'est quelqu'un qui aime beaucoup jouer avec les enfants puis c'est quelqu'un, sa passion du hockey, elle sait transmettre sa passion aux jeunes », ajoute une mère de joueur, Renée-Claude Baillargeon.

Les Ambassadeurs de Chibougamau jouent au sein de la ligue peewee CC du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Stéphanie Desjardins avoue qu'entraîner une équipe lui permet de vivre à fond son amour du hockey. Avec le temps, elle espère que son exemple poussera d'autres femmes à tenter l'expérience.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine