Retour

Une entrepreneuse de Saguenay lance un « chauffe-fesses »

Constatant que plusieurs adeptes de sports d'hiver ont souvent froid aux fesses durant la pratique de leur activité, l'entrepreneuse Kathy Morin de l'arrondissement de La Baie a créé un vêtement « chauffe-fesses ».

Un texte de Chantale Desbiens

Le « chauffe-fesses » est destiné autant aux coureurs et aux skieurs qu'aux motoneigistes et aux pêcheurs sur glace. Il se porte sous le pantalon d'extérieur. Le tissu recouvre les fesses et un système d'attaches est placé à l'avant pour retenir le vêtement.

La compagnie Comme un oignon en produit deux modèles : un dont le tissu est plus mince, et l'autre plus chaud en tissu polaire. « J'ai fait plusieurs prototypes, j'ai testé beaucoup de tissus, de formes, précise Kathy Morin. C'était dans le but d'y aller avec la température et l'activité qu'on fait. »

Selon sa conceptrice, l'avantage du vêtement est qu'il respire en raison de l'absence de tissu à l'avant.

« Si pendant l'activité on a besoin de l'ajouter ou de l'enlever, on fait juste enlever le système adaptable aux cuisses et on le sort de la taille, explique Mme Morin. Il ne dérange pas, on n'est pas obligé d'avoir un sac à dos ou de l'apporter dans un sac. »

Depuis la mise en vente des chauffe-fesses, il y a un mois, Comme un oignon en a vendu une centaine. Kathy Morin a d'ailleurs embauché une couturière pour l'aider dans la fabrication.

Comme un oignon vend ses produits sur Internet et compte quelques points de vente dans l'arrondissement de La Baie. La propriétaire cherche un point de vente dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards