Le projet de terminal méthanier au port de Grande-Anse, dans l'arrondissement de La Baie, franchira une autre étape dans les prochains jours.

GNL Québec, qui pilote ce projet de liquéfaction et d'exportation de gaz naturel, déposera son avis de projet. Cette étape marquera le début du processus d'évaluation du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) et du ministère fédéral de l'Environnement.

Le projet est évalué à plus de 7 milliards de dollars. La directrice des affaires publiques pour GNL Québec, Marie-Claude Lavigne, affirme que c'est une étape importante.

Elle explique que l'année 2018 est dans la mire de l'entreprise puisque c'est à ce moment, idéalement, que GNL Québec prendra sa décision à savoir si elle va de l'avant ou non avec la construction de son complexe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine