Retour

Une jonction de route dangereuse à Saint-Félicien

Le réaménagement de la jonction des boulevards Sacré-Cœur et Saint-Félicien, réclamé depuis plusieurs années à Saint-Félicien, aurait-il pu sauver la vie de Gilles Giguère ?

C'est ce que croit la famille du motocycliste originaire de Jonquière, happé mortellement par une automobiliste la semaine dernière. La conjointe de la victime de 66 ans a pour sa part été grièvement blessée.

Cet accident rappelle à Claude Germain, motocycliste et frère de la veuve, qu'un accident est vite arrivé.

Une autre voie réclamée

C'est en tournant à l'intersection des boulevards Sacré-Coeur et Saint-Félicien que la conductrice de l’automobile a frappé l'homme de 66 ans. Elle aurait tourné à gauche sans céder le passage aux deux motocyclistes qui avaient priorité.

Pour le maire Gilles Potvin, qui interdit même à sa mère de passer par cette route, le ministère des Transports doit absolument aménager une voie exclusivement pour les virages à gauche sur une flèche verte.

« Ça fait trop d'accidents qui arrivent et malheureusement, le dernier est une belle preuve qu'il faut avoir des accès et des signaux clairs », souligne le maire Potvin.

Étude en cours

Depuis quelques semaines, le ministère des Transports du Québec mène une étude sur la sécurité dans ce secteur. La mort du motocycliste sexagénaire pèsera dans la balance.

« C'est une situation qu'on prend très au sérieux. Nos équipes travaillent sur l'étude de sécurité et si des actions peuvent être prises pour améliorer la sécurité, l'environnement routier dans le secteur, sachez que le ministère va agir », fait remarquer la porte-parole du ministère, Véronick Lalancette.

Comme il se sent maintenant moins à l'aise sur sa moto, Claude Germain a choisi de la remiser définitivement, avant d’avoir un accident.

D’après un reportage de Mélissa Paradis

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine