Retour

Une journée en mémoire des gens morts ou blessés au travail

Le drapeau du Québec est en berne aujourd'hui devant l'Assemblée nationale pour souligner le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail. La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) profite de l'occasion pour dévoiler son bilan 2016.

Au total, 217 travailleurs sont morts l’an dernier dans la province des suites d’un accident ou d’une maladie professionnelle. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, sept personnes ont perdu la vie l’an dernier : quatre lors d’un accident de travail et trois après être tombées malades.

Les maladies professionnelles qui affectent le plus les travailleurs sont les maladies pulmonaires.

« C’est souvent des cas qui sont en lien avec des cancers reliés à l’amiante. Ça les cancers reliés à l’amiante, c’est partout, c’est au Québec, c’est dans la région. Cette année, nous, on a connu une petite baisse, mais ce sont des travailleurs qui ont été exposés dans les années passées. C’est-à-dire, il y a 25-30 ans, beaucoup de travailleurs du secteur de la construction, par exemple étaient exposés à des poussières d’amiante », explique la porte-parole régionale de la CNESST, Swann Thibault.

Depuis cinq ans, la CNESST note une baisse de 60 % des décès liés au travail au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine