Retour

Une marche de Saskatoon à Winnipeg pour la justice envers les Autochtones

Un groupe d'Autochtones a entamé lundi une marche à Saskatoon pour se rendre à Winnipeg afin de donner espoir aux jeunes après les verdicts de non-culpabilité dans la mort de Colten Boushie et de Tina Fontaine.

Les marcheurs s'étaient réunis devant la Cour du Banc de la Reine de Saskatoon. Tambours et drapeaux en main, ils ont participé à une cérémonie de purification avant de commencer leur périple de près de 850 kilomètres.

Le groupe a en tête le procès de Gerald Stanley, acquitté du meurtre au 2e degré de Colten Boushie en Saskatchewan en février, et celui de Raymond Cormier, reconnu non coupable du meurtre au 2e degré Tina Fontaine au Manitoba quelques jours plus tard.

Rodney Ballantyne est venu faire résonner son tambour en soutien aux familles de Colten Boushie et Tina Fontaine. « Je suis ici pour chanter en leur honneur », déclare-t-il.

Un autre marcheur, Teddy Stanley, portera le drapeau des Warriors (''Guerriers'' en français) pendant tout le trajet.

Ce vétéran de l'armée américaine qui a combattu en Afghanistan dit marcher pour la paix et l'unité entre les Autochtones et les non-Autochtones.

Les membres du groupe se rendront tout d'abord à Regina ensuite à Brandon pour finir leur trajet à Winnipeg. Ils rencontreront les maires et chefs de police de chaque municipalité.

Ils encouragent les membres du public à les accompagner dans leurs villes pour les soutenir.

Pas-à-pas, mais résolu, le groupe devrait arriver à la Cour du Banc de la Reine de Winnipeg le 7 juin prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Légalisation du cannabis: 6 choses essentielles à savoir