Retour

Une marche pour souligner les six mois de la disparition d’Hélène Martineau

Le 12 avril dernier, l'Arvidienne Hélène Martineau disparaissait sans laisser la moindre trace. Jeudi, soit six mois jours pour jour après le signalement de sa disparition, une dizaine de ses proches ont marché en vue de relancer l'enquête qui est au ralenti.

Le conjoint d’Hélène Martineau, Michel Larouche, aimerait que la police organise de nouvelles recherches sur le terrain avant que la neige ne tombe. Selon lui, certains secteurs des sentiers du Saguenay mériteraient d’être fouillés davantage.

Par ailleurs, il a appris cette semaine, en discutant avec des policiers, que ces derniers interrogeraient sous peu des proches de la disparue. Il s’agit pour lui d’une bonne nouvelle.

De nombreuses rumeurs et toutes sortes d’informations circulent en lien avec la dame de 48 ans. Cependant, les policiers n’ont pas d’indices tangibles pouvant leur permettre de la retrouver.

Les proches de la disparue se sont rendus au quartier général de la Sécurité publique de Saguenay, en fin d’après-midi jeudi, pour y allumer un lampion symbolique avant d’entreprendre leur marche de 14 kilomètres jusqu’au poste de la Sûreté du Québec (SQ) dans l’arrondissement de Chicoutimi.

D'après les informations de Denis Lapierre

Plus d'articles

Commentaires