Un reboiseur de Mashteuiatsh a fait une étonnante découverte au nord de La Doré : une météorite de 718 grammes. Il s'agit d'une trouvaille extrêmement rare, selon le club d'astronomie Les Boréalides.

L'an dernier, Adelard Niquay reboisait dans le secteur lorsqu’il a appercu un caillou briller. C'est seulement cette année qu'il est allé chercher de l’information au club d’astronomie.

« Ça s'est passé quand je plantais des arbres. J’ai vu briller la pierre de loin, c’était vraiment gris et avec le reflet du soleil je la voyais de loin », raconte Adelard Niquay.

En plus d’être aimantée, la météorite a une couleur foncée et une texture lisse, ce qui a convaincu à 95 % le président du club d’astronomie Les Boréalides, Claude Boivin.

Cette année, le club a d’ailleurs travaillé sur les techniques pour identifier les météorites.

« Il [Adelard Niquay] ne connaissait pas ça du tout, mais quand il a vu la roche, le poil lui a levé sur les bras. Il m’a dit "Ça, c'est une météorite !" C’est vraiment un coup de chance. »

Phénomène rare

Claude Boivin est très surpris de cette découverte. Selon lui, même si ce type de météorite est le plus commun à tomber sur Terre, cela reste un phénomène hors du commun.

« C'est un moment marquant dans ma vie », raconte-t-il.

Claude Boivin pense que le département de géologie de l’Université du Québec à Chicoutimi serait le mieux placé pour effectuer des études certifiées afin de confirmer qu’il s’agit bel et bien d’une météorite.

Il croit également que d’autres météorites pourraient se trouver dans le secteur.

Plus d'articles