Retour

Une pétition appuie l’agrandissement du site d’entreposage des résidus de bauxite

L'ingénieur et enseignant de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) Pierre Charbonneau a lancé une pétition sur Internet, lundi, pour appuyer le projet d'agrandissement du site d'entreposage des résidus de bauxite de Rio Tinto.

Pierre Charbonneau s'inquiète pour l'avenir de l'usine Vaudreuil et des 1200 emplois qui y sont attachés. En entrevue à l'émission Café, boulot, Dodo, il a dit craindre les effets d'une fermeture de l'usine Vaudreuil sur l'économie de la région.

« Est-ce que la région peut se permettre de perdre ça? Ils sont en péril, donc si le site actuel doit fermer sans site de substitution de l'emplacement pour prendre le relais des opérations, on parle de fermer 1200 emplois avec 2000 à 3000 emplois indirects dans la région », souligne M. Charbonneau.

La pétition a recueilli plus de 200 signatures depuis lundi. Il espère en obtenir 10 000 d'ici trois semaines.

La pétition sera déposée aux dirigeants de Rio Tinto pour démontrer l'appui de la population dans le processus d'acceptabilité sociale.

Pierre Charbonneau veut faire contrepoids au Comité de citoyens pour un Vaudreuil durable, qui s'oppose au projet de Rio Tinto.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine