Retour

Une première chronique à la radio de Québec pour le maire Jean Tremblay

Le maire de Saguenay a profité de sa nouvelle tribune quotidienne sur les ondes du FM 93 de Québec pour parler du burkini, un maillot de bain porté par certaines musulmanes.

Il a signé un contrat d'un an avec la radio privée appartenant à Cogeco pour une chronique quotidienne. Jean Tremblay est le seul maire en fonction au Québec qui est en même temps chroniqueur à la radio.

Pour sa première intervention, le maire de Saguenay est revenu sur son voyage d'un mois en France pendant lequel il a été étonné de constater l'ampleur du débat entourant le port du burkini.

Jean Tremblay affirme qu'il faut séparer la religion de l'état et qu'il faut tolérer le burkini s'il n'y a pas de loi civile pour l'interdire.

« C'est bien de valeur, il y a des lois civiles, a souligné le maire de Saguenay durant sa chronique. Les musulmans, vous ne viendrez pas nous en imposer, pas plus que les orthodoxes, pas plus que les catholiques. Vous ne viendrez pas nous en imposer. Il y a des règles et vous allez les suivre. Mais à force de faire des accommodements et de dire qu'à cause de ta religion on va te permettre ci, on va te permettre ça, un moment donné tu ne t'en sors pas et tu n'avances pas. »

Jean Tremblay a aussi répété qu'il faut cesser les mesures d'accommodements et faire respecter les lois du pays. « Regardez les accommodements que proposait la commission Bouchard-Taylor, ç'a-tu fait avancer la société? On a tu avancé, on a payé des millions pour faire faire cette étude-là, tout le monde s'est exprimé. Ça n'a rien donné du tout. »

Plus d'articles

Commentaires