Retour

Une première volière de poules en liberté voit le jour dans la région

Nutrinor a investi près de 3 millions de dollars pour produire des oeufs de poule en liberté. Après deux ans de travaux, l'entreprise régionale a accueilli ses premières locataires cette semaine.

Un texte de Jessica Blackburn

L'objectif de Nutrinor est de produire 725 000 douzaines d'oeufs par année.

L'entreprise souhaite ainsi accueillir un total de 25 000 poules dans ses nouvelles installations à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. La volière devrait atteindre sa production maximal en févrirer.

La consommation de cette protéine augmente de 2 % annuellement.

La qualité de vie des animaux mise de l'avant

Le soucis du bien-être animal est de plus en plus important chez les consommateurs, d'après la coordonnatrice de la production porcine et avicole chez Nutrinor, Chantale Bélanger.

Du plancher chauffant au système d'éclairage, tout a été pensé pour que les poules se déplacent avec aisance.

La direction de Nutrinor a mis une heure pour faire entrer les12 500 poules dans leur nouvel environnement.

« Une heure après que tout le monde soit parti, elles se promenaient par terre. Le travail a été bien fait », croit Chantale Bélanger.

Le Québec en retard

Pour mettre en place un tel projet et développer une expertise, des employés de Nutrinor se sont rendus dans des fermes d'élevage en Ontario.

« Au Québec, il y a deux ans, il n'y avait pas de producteurs. On a colligé des informations. Le fait d'avoir des oiseaux en volière, ça va chercher une certaine expertise qui n'existe pas en région », avance Chantale Bélanger.

Au Québec, il existe à l'heure actuelle une dizaine d'installations de ce type.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine