Retour

Une prière particulière à la Mosquée de Saguenay

Une quarantaine de fidèles se sont rassemblés à la Mosquée de Saguenay pour la prière du vendredi. Habituellement, ce rendez-vous hebdomadaire attire beaucoup plus de gens, mais le climat d'inquiétude et la crainte de représailles à la suite de l'attentat de Québec ont refroidi la ferveur de certains.

« Le même phénomène, on l'a observé quand il y a eu l'attaque au sang de porc ici à la mosquée. Il y a eu pour une couple de semaines un petit peu une baisse de la fréquentation des fidèles », indique le président de l’Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mustapha Elayoubi.

Le célébrant a abordé pendant 90 minutes les thèmes de la responsabilité, de la peur, du pardon et de l'ouverture face aux autres. Les fidèles en ont profité pour prier à la mémoire des victimes.

Depuis dimanche soir, le local de la rue Bégin, dans l'arrondissement de Chicoutimi, est devenu un lieu symbolique pour la communauté musulmane et la population en général.

« Ça ne devrait pas créer chez les gens un sentiment de colère. C'est plutôt un sentiment d'unification que nous devrons avoir », croit un fidèle.

Les responsables de la communauté musulmane du Saguenay-Lac-Saint-Jean avouent qu'ils auraient pu se rendre à Québec pour assister aux cérémonies funéraires. Ils ont choisi de rester ici pour se recueillir et resserrer les liens entre eux.

On avait besoin d'abord de se retrouver ensemble, entre nous, pour ce moment d'intimité et faire la prière des défunts.

Mustapha Elayoubi, président, Association islamique du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Un groupe d'une vingtaine de personnes se dirigera vers la Vieille Capitale dimanche pour aller présenter ses sympathies à la communauté musulmane de Québec et pour vivre le deuil avec elle.

D'après le reportage de Frédéric Tremblay

Plus d'articles