Retour

Une randonnée sur les Monts Valin pour sensibiliser au don d’organes 

Une quarantaine de personnes ont participé à une randonnée sur les Monts Valin pour sensibiliser la population, et surtout les jeunes du secondaire, à l'importance du don d'organes.

Les participants ont amassé des fonds pour le projet Chaîne de vie. Des randonneurs ont relevé le même défi sur une douzaine de sommets du Québec, dimanche.

Dans la province, plus de 850 personnes attendent actuellement une greffe.

Michelle Brassard était au sein du groupe. Elle a passée près de mourir en janvier en raison d'une bactérie qui a attaqué ses reins, son foie et son cœur. Grâce aux spécialistes, elle a survécu, mais elle garde d'importantes séquelles.

Pour lui permettre de retrouver une vie normale, son conjoint, Carl Lachance, a décidé de lui donner un rein. Puisqu'ils sont incompatibles, ils se sont tournés vers le don d'organe croisé. M. Lachance va donner un rein à quelqu'un qui se trouve au Canada, et en échange, Mme Brassard va recevoir un organe compatible.

« De cette façon, on redonne la vie à quelqu'un », explique Carl Lachance.

Lise Lapointe et Mario Gagnon ont perdu leur fille Josianne dans un accident de voiture. Malgré la douleur, ils ont consenti à faire don de ses organes. Ils ont aussi pris part à l'activité sur les Monts Valin.

Transplant Québec incite les citoyens à signer leur carte d'assurance maladie et à parler de leurs intentions à leur famille avant qu'il ne soit trop tard.

D'après le reportage de Jessica Blackburn.

Plus d'articles