Retour

Une Robervaloise de 26 ans sera accusée de négligence criminelle

Une femme de 26 ans doit comparaître lundi par conférence téléphonique pour des accusations de négligence criminelle et de méfait public.

Les faits reprochés sont liés à l'incendie qui a lourdement endommagé un immeuble à logements sur le boulevard Marcotte à Roberval, samedi matin.

La jeune femme, mère d'un enfant d'un an, se trouvait dans l'immeuble lorsque le feu s'est déclaré. Elle est actuellement hospitalisée. Son bébé aurait inhalé de la fumée selon la Sûreté du Québec, mais il n'aurait pas eu de séquelle.

Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay, la jeune femme aurait laissé son bambin seul durant toute la nuit dans son logement. Elle aurait aussi donné de fausses informations aux policiers.

D'après M. Tremblay, l'incendie serait toutefois accidentel.

Plus d'articles

Commentaires