Les enfants de Julie Lapointe, originaire de Chicoutimi-Nord, sont en congé forcé depuis vendredi en raison de la tempête tropicale Harvey.

Un texte de Catherine Paradis

La famille de Julie Lapointe habite à Spring, au nord de Houston, depuis cinq ans.

Pour l’instant, leur maison est épargnée, mais toute la famille est sur le qui-vive.

« Nous avons perdu l'électricité », a mentionné Mme Lapointe. Le plus difficile est de s’approvisionner en produits de base, comme l’eau et le pain.

« Mon mari est allé faire des courses à 10 heures le soir, mais il a fait plusieurs endroits parce qu’il n’y avait plus de bouteilles d’eau non plus », raconte-t-elle.

Rassurer les proches

Julie Lapointe et sa famille n’en sont pas à leurs premières inondations depuis qu’ils habitent au Texas.

« C’est le troisième épisode d’inondation qu’on vit, mais c’est la pire. On n’a jamais vu autant d’eau », a expliqué Mme Lapointe en entrevue à l'émission Y a des matins.

Les images qui sont diffusées ont de quoi inquiéter ses proches qui sont toujours au Québec.

Elle parle aux membres de sa famille régulièrement et tente de les rassurer.

« C’est clair pour moi qu’on reste, on attend que ça passe. Prendre la route n’est pas sécuritaire, on est mieux dans notre maison », assure Julie Lapointe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine