Retour

Une semelle qui prévient les chutes conçue à l'UQAC

Des chercheurs de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) travaillent depuis six ans à la conception et la commercialisation d'une semelle intelligente qui évalue le type de sol et détermine le risque de chute.

Cette nouvelle technologie pourrait notamment servir aux personnes âgées.

Le professeur au département des sciences appliquées de l’UQAC, Martin Otis, est derrière cette idée.

Il s'est entouré d'une équipe de chercheurs et d'étudiants pour développer un concept qui permettrait d'enregistrer des données liées à la posture de la personne.

« Évidemment, si la personne tombe, on le sait. Il y a une alerte qui va être envoyée pour pouvoir faire un suivi immédiat. Ce type de technologie existe déjà. Le défi c'est de faire un suivi de variation du risque de chute sur une période donnée », indique Martin Otis.

Des démarches sont entreprises pour breveter son invention et la commercialiser.

Une expérience enrichissante

L'étudiant Jérémy Peyratout participe à la recherche et estime qu'il a beaucoup appris depuis son arrivée il y a trois mois.

Il croit que cette expérience le prépare bien au marché du travail.

Une semelle qui fait du chemin

Martin Otis s'est inspiré de la semelle intelligente pour concevoir un casque qui aiderait à prévenir la fatigue et la douleur chez les travailleurs.

D’après les informations de Rosalie Dumais-Beaulieu

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine