Retour

Une veillée à la chandelle à Saguenay en mémoire des victimes de l’attentat de Québec

Quelque 300 personnes se sont réunies devant la mosquée de Saguenay lundi soir à l'appel du collectif Coexister au Saguenay.

Un texte de Mireille Chayer

Le rassemblement pacifique et silencieux qui s'est tenu dans l’arrondissement de Chicoutimi visait notamment à soutenir la communauté musulmane à la suite de l’attentat terroriste perpétré à Québec dimanche soir.

Ça fait mal de voir qu’ici au Québec, ça arrive aussi.

une manifestante

« On voit ce qui se passe ailleurs et on n’aimerait pas que ça se passe chez nous. Fait que là, un moment donné, il va falloir plus se serrer un peu je pense », a mentionné un autre manifestant.

Les participants voulaient aussi honorer la mémoire des victimes et dénoncer la violence.

« Le niveau de violence, la violence comme moyen d’expression, c’est inacceptable. Je pense que c’est ça que ça exprime comme message », a indiqué le cofondateur de Coexister au Saguenay, Christian Bélanger. Le collectif a été créé après qu’un geste islamophobe ait été posé à la mosquée de Saguenay en 2013.

Tous unis

Les participants à la veillé à la chandelle de Saguenay provenaient de tous les horizons, ce qui a touché la communauté musulmane de la région.

« Je suis vraiment fier d’être ici parce que je vois une certaine solidarité, qu’on est une seule communauté et que même si ça touche des musulmans, ça reste tout le Québec qui est solidaire. Ça, j’apprécie beaucoup », a dit l’un des participants.

C’est une des qualités des Québécois, sérieusement. On est habitué de voir un beau soutien comme ça et de voir du monde comme ça, ça fait du bien.

un manifestant

D’autres veillées à la chandelle ont été organisées aux quatre coins du pays et l’une a même eu lieu à Paris, en France.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine