Retour

Unifor demande la dissolution du Syndicat des employés des Serres Toundra

EXCLUSIF - Le syndicat Unifor accuse la direction des Serres Toundra d'avoir la main mise sur le syndicat qui a été créé pour les travailleurs et réclame sa dissolution.

Un texte de Catherine Paradis

Radio-Canada a obtenu copie d’une requête qui sera entendue en mars devant le Tribunal administratif du travail.

Dans le document, Unifor soutient notamment que les employés n’ont pas été mis au courant de leur adhésion à un syndicat, qu’ils ne versent aucune cotisation syndicale et qu’il n’y a pas eu d’assemblée générale.

C’est lorsque des employés ont approché Unifor pour joindre un syndicat qu’ils ont appris qu’ils étaient déjà syndiqués.

Renaud Plante, avocat d'Unifor

L'avocat d'Unifor soupçonne le Syndicat des employés des Serres Toundra d’être la marionnette de la direction.

« C’est le genre de syndicat qui ne met pas l’énergie qu’il devrait pour défendre les intérêts des employés. Ça peut s’illustrer de plusieurs façons comme le choix des représentants ou la manière dont les conditions de travail sont négociées », explique Renaud Plante.

Plusieurs employés ont d’ailleurs déjà dénoncé l’adoption d’un contrat de travail qui n’aurait jamais été soumis au vote.

La requête en vertu de l’article 12 du Code du travail demande au tribunal administratif d’annuler cette convention collective.

Ultimement, Unifor espère en arriver à pouvoir représenter les employés des Serres Toundra.

Congédiements injustifiés

C’est notamment pourquoi il défend aussi au moins cinq employés qui auraient été congédiés en raison de leur démarche d’accréditation syndicale.

« Ces employés ont tous perdu leur emploi dans des jours qui ont suivi leur rencontre avec des représentants d’Unifor pour des raisons variées », maintient leur avocat, Renaud Plante.

D'ex-employés se sont confiés aussi à Radio-Canada sur le climat de travail toxique au sein de l’entreprise agricole.

Aucune réaction de la direction

Dans une brève conversation téléphonique, le président des Serres Toundra, Éric Dubé, a indiqué qu’il n’avait aucun commentaire à faire sur tout ce qui touche les affaires syndicales.

Il a été impossible de joindre l’actuel président du Syndicat des employés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine