Retour

Valérie Duchesne plaide coupable à une accusation de voies de fait grave

Valérie Duchesne a évité une peine d'emprisonnement à perpétuité et la tenue d'un long procès, mercredi matin, en reconnaissant sa culpabilité à une accusation réduite de voies de fait grave contre son ex-belle-mère.

La femme de 40 ans était d'abord accusée de tentative de meurtre après les événements survenus dans la nuit du 2 au 3 mars 2015.

Valérie Duchesne s'était alors rendue au 21, rue Price, dans l'arrondissement de Chicoutimi, pour se venger du mal que son ex-belle-mère aurait fait à son père et à ses frères. Armée d'une machette, Mme Duchesne a poignardé à plusieurs reprises Lyne Tremblay-Lapointe.

Elle a été arrêtée quelques heures après l'agression et accusée de tentative de meurtre.

« Dans le dossier, il y a des déclarations de madame qui admet certains faits, mais bien entendu, les faits que madame admettait n'étaient pas conformes au chef d'accusation qui était porté », précise son avocate, Justine Guay-Langevin.

La victime a été plongée dans un coma artificiel et a subi plusieurs opérations. Un rapport médical vient d'être remis au juge concernant son état de santé actuel.

« Elle doit vivre avec des séquelles évidentes, souligne le procureur de la Couronne, Sébastien Vallée. Maintenant, on est à l'étape d'avoir un rapport complémentaire pour l'état des séquelles actuelles. »

Valérie Duchesne sera de retour au palais de justice de Chicoutimi le 15 avril pour les observations sur la peine.

Plus d'articles