Retour

Valérie Maltais se retire des sélections de l’équipe canadienne

La Québécoise Valérie Maltais a dû se retirer des sélections de l'équipe canadienne courte piste 2018 à cause d'une chute survenue lors des demi-finales du deuxième 500 m, mercredi, à l'aréna Maurice-Richard de Montréal.

Elle présente les symptômes reliés à une commotion cérébrale et ne participera à aucune autre épreuve d'ici la fin de la compétition.

« J’aurais souhaité pouvoir prendre part aux épreuves des sélections, d’autant plus que j’ai eu de bons résultats au 1000 m et au 1500 m la fin de semaine dernière, alors j'avais confiance pour la suite, a déclaré Maltais. Par contre, à la suite de ma chute et après consultation avec l’équipe médicale, il a été jugé plus prudent pour moi de me retirer de la compétition. C’est un constat déchirant à ce stade-ci du processus des qualifications olympiques, mais je dois penser en fonction du moyen et long terme. »

Afin de pouvoir participer aux Jeux olympiques de 2018, la Saguenéenne fera une demande d’exemption, comme que stipulé dans les Politiques et procédures de sélection olympique 2018 de Patinage de vitesse Canada.

Si la demande d’exemption est accordée à une autre patineuse, Valérie Maltais pourrait être choisie en tant que choix discrétionnaire.

Marianne St-Gelais a aussi dû abandonner en raison d'une commotion cérébrale.

Chez les femmes, les trois premières selon le classement des sélections seront nommées au sein de l’équipe en vue des Jeux de Pyeongchang. La 4e place disponible sera attribuée à une patineuse ayant fait une demande d’exemption et la 5e position à un choix discrétionnaire.

L’équipe complète sera annoncée le 30 août.

Plus d'articles

Commentaires