Le marché immobilier est en forte baisse, selon les derniers chiffres dévoilés par la Chambre immobilière du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les ventes de maisons ont diminué de 9 % à Saguenay entre janvier et avril, comparativement à l'an dernier. C'est le pire bilan du Québec, puisqu'ailleurs dans la province, on enregistre plutôt une hausse moyenne de 8 %.

« C'est sûr que le ralentissement démographique et également sur le marché du travail, il y a un certain ralentissement qui est observé, analyse Élisabeth Koulouris de la Société canadienne d'hypothèque et de logement. Ça vient expliquer la baisse de la demande dans le marché de Saguenay et autant sur le marché de la revente que sur le marché du neuf également, on voit des ralentissements. »

Le nombre de maisons à vendre sur le marché ne cesse d'augmenter. Le délai de vente moyen est de 145 jours, en hausse de 20 jours par rapport au même trimestre l'an dernier.

« Dans les bonnes années, voilà 10 ans, tu n'avais même pas le temps de planter une pancarte sur un terrain puis la maison était déjà vendue, c'était facile, raconte le directeur général de la Chambre immobilière du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Carlos Cordeiro. Aujourd'hui, les courtiers qui se démarquent, ce sont les courtiers qui travaillent fort, qui sont proactifs puis qui sont à l'écoute de leurs clients. »

Les prévisions sont peu encourageantes à court terme. « Je vous dirais que l'année 2016 va ressembler beaucoup à 2015, peut-être avec une légère augmentation », précise M. Cordeiro.

Plus d'articles

Commentaires