Retour

Victime d’une commotion cérébrale, Marianne St-Gelais se fait rassurante

La patineuse de vitesse originaire de Saint-Félicien Marianne St-Gelais s'est faite rassurante sur son état de santé après avoir subi une commotion cérébrale à l'entraînement vendredi.

Même si l'athlète a dû faire une croix sur sa participation aux sélections olympiques, elle est confiante pour la suite des choses.

La patineuse de 27 ans remet maintenant son rêve olympique entre les mains d'un comité. Marianne Saint-Gelais a fait une demande d'exemption pour avoir sa place lors des jeux d'hiver de 2018.

« Dans les circonstances, je suis confiante parce que j'ai quand même eu de bons résultats dans le passé qui peuvent quand même justifier ma présence aux jeux, donc moi je me rabats sur ça et j'ai pleinement confiance en le comité qui va prendre cette décision-là. »

C'est une troisième commotion cérébrale pour la patineuse de vitesse.

Marianne St-Gelais dit prendre du mieux depuis son accident et espère retourner sur la glace immédiatement après les sélections olympiques.

D'après le reportage de Jessica Blackburn

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine