Retour

Vincent Duguay obtient une fin de non-recevoir de la commission scolaire

La Commission scolaire des-Rives-du-Saguenay n'a pas l'intention de se plier à la mise en demeure que lui a adressée Vincent Duguay la semaine dernière concernant le cellulaire à l'école.

L’élève de 15 ans qui étudie à la polyvalente Charles-Gravel à Chicoutimi-Nord contestait le droit de l’école de confisquer le téléphone cellulaire d'un élève en dehors des heures de classe, comme réprimande à l'utilisation du téléphone pendant les cours.

La commission scolaire défend le code de vie de l'école Charles-Gravel qui oblige un parent à signer une autorisation pour que l'élève récupère son téléphone portable.

La commission scolaire ajoute que ce code de vie approuvé par le conseil d'établissement est conforme à la Loi sur l'instruction publique. Elle ajoute que c'est principalement le cas concernant l'article qui vise à procurer un environnement d'enseignement favorable à l'apprentissage et exempt de distractions.

Quant à Vincent Duguay, il se dit déçu que la commission scolaire ne veuille même pas amorcer une médiation avec lui.

Il se donne jusqu'à vendredi pour décider s'il poursuivra son combat.

Plus d'articles