Retour

Vitesse, alcool et drogue ont mené deux automobilistes vers la mort

Le coroner Sylvain Truchon conclut que deux femmes tuées dans un violent accident sur le boulevard Talbot en 2016 roulaient à une vitesse excessive et ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

Un texte de Catherine Paradis

Chantale Plourde et Chantale Juneau, qui étaient toutes deux âgées de 47 ans, étaient ivres et sous les effets d’antidépresseurs et de la cocaïne.

L’accident est survenu le 26 mai 2016. Les deux occupantes ont été éjectées du véhicule et sont mortes sur le coup.

Selon le rapport du coroner, Chantale Plourde conduisait à 170 kilomètres à l’heure. Elle avait deux fois la limite d’alcool permise dans le sang. Des traces de drogue et de médicaments ont aussi été détectées dans son métabolisme.

Chantale Juneau avait, quant à elle, près de trois fois la limite d’alcool permise dans le sang. Les tests post-mortem ont aussi permis de déceler la présence de médicaments et de cocaïne.

Tout indique que la voiture n’avait aucun problème mécanique. De plus, les conditions routières étaient bonnes au moment de l’accident.

Plus d'articles