Plusieurs étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi arrivent de pays où le mercure descend rarement sous zéro. Le froid polaire du Canada leur a donc été expliqué par la direction de l'université. Quelques semaines plus tard, ils s'adaptent aux hivers québécois, aux mètres de neige et au froid!

« Pour nous, on n’a jamais eu des températures comme ça. Donc, c’est vrai que la première fois que j’ai vu moins 20 je me suis dit : "Wow, ça va être dur." Pour les petits nouveaux que je vois, c’est vrai qu’eux aussi ils sont surpris », illustre Fiorine Broutier, une étudiante originaire de Lille en France.

Comme plusieurs autres étudiants, elle a adapté son habillement au climat canadien.

J’avais un peu de problèmes avec les pieds. Je veux dire mes chaussettes. J’avais juste mes petites chaussettes françaises. C’est vrai que des chaussettes en laine, c’est pas mal.

Fiorine Broutier

Heureusement, les étudiants qui sont arrivés avant elle lui ont donné des trucs pour combattre le froid. Elle a troqué ses gants de cuir pour des mitaines et elle est maintenant prête pour un autre hiver.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle