Retour

Voies de fait grave : Valérie Duchesne condamnée à cinq ans de prison

Valérie Duchesne est condamnée à cinq ans de pénitencier pour avoir poignardé son ex-belle-mère. La femme de 40 ans avait reconnu sa culpabilité aux accusations en février dernier.

Dans la nuit du 2 au 3 mars 2015, Valérie Duchesne s'était rendue au 21, rue Price, dans l'arrondissement de Chicoutimi, pour se venger du mal que son ex-belle-mère aurait fait à son père et à ses frères. Armée d'une machette, elle a poignardé à plusieurs reprises Lyne Tremblay-Lapointe.

Même si la peine était une suggestion commune de la défense et de la Couronne, Valérie Duchesne a essuyé ses larmes en entendant la décision du juge. Ses parents et ses enfants étaient dans la salle d'audience pour sa dernière présence au tribunal.

L'avocate de Valérie Duchesnes, Justine Guay Langevin, explique que sa cliente est démolie, mais qu'elle est prête à tourner la page. « Le temps qu'elle vient de faire, le un an et 23 jours, c'est du temps qui est difficile en étant prévenu, indique-t-elle. Par contre, elle a travaillé fort, vous avez vu elle a fait des programmes, puis ça va l'aider pour la suite des procédures, c'est sûr. »

Dans une lettre transmise à la cour, Valérie Duchesne a formulé ses remords et demandé pardon à la victime, Lyne Tremblay-Lapointe, ainsi qu'à sa propre famille.


La mère de Valérie Duchesne, Betty Adams-Côté, était présente aux procédures. « Elle n'est pas méchante ma fille, dit-elle. C'est sûr que c'est criminel ce qu'elle a fait, elle le sait et elle en est consciente, mais il y avait de la peur dans ses actes aussi et c'est sûr qu'elle ne recommencera jamais ça de sa vie. »

La peine de Valérie Duchesne aurait pu être plus sévère, mais il était impossible d'établir si les blessures de la victime sont permanentes. Lyne Tremblay-Lapointe est introuvable depuis plusieurs mois. Elle est l'objet d'allégations criminelles.

Plus d'articles

Commentaires